Steven High,Université Concordia

Montréal était une ville industrielle jusqu’à les années 1970 ou 1980. Cette communication porte sur la désindustrialisation de la ville et ses effets socioéconomiques pour des quartiers populaires comme Pointe-Saint-Charles et la Petite-Bourgogne. Ces deux quartiers situés près du canal de Lachine ont eu des trajectoires historiques uniques à cause de la race. La Petite-Bourgogne était le berceau de la communauté noire anglophone de Montréal et Pointe-Saint-Charles était historiquement blanche. Le concept de “racial capitalism” est au centre de mon analyse. Ma recherche se fonde sur 150 entrevues d’histoire orale, des statistiques économiques, des sources textuelles et des photographies historiques.